Je vous emmène en Bretagne, vous me suivez ?

Nous voilà à Carantec, sur la plage où un épi de pieux s'est découvert à marée basse...
Pour ceux et celles qui veulent en savoir plus,
CKOI? un épi de pieux ?

J'ai sorti mes pinceaux,
et comme les pieux ne disparaissaient pas sous des tonnes d'algues,
j'ai immortalisé !
IMG_20150816_155300_001

Pour les pas à pas,
je vous propose de photocopier le premier dessin sans couleur, (format A4)
et depuis votre photocopie de le reproduire sur un papier aquarelle;
ensuite vous suivrez les étapes les unes après les autres.

Donc voici le dessin :

img031_001

Observez les détails du dessin avec l'aquarelle, ce sera plus facile;

Où sont les rochers, où passent les bras de mer, les zones fortes, les zones claires etc...
J'ai découpé le travail en 6 étapes.

Je vous donne les couleurs utilisées :
Bleu de Céruléum, Bleu de cobalt, Terre de Sienne Brûlée,
Terre de Sienne naturelle, Rose permanent, Jaune indien

Pour les stagiaires qui connaissent un peu ma façon de faire,
commencer par faire des jus.
Pour les personnes qui n'ont pas assisté à mes cours,
il convient de mélanger les tons entre eux avec plus ou moins d'eau en fonction des besoins du sujet.

Les jus proposés sont à titre d’exemple,
créez en d’autres et déclinez des jus en partant des couleurs proposées plus haut,
variez les pointes de couleurs additionnées…

Dans tous les cas les jus doivent être variés,
et les ptes de couleurs ajoutées à d’autres sont très légères
et doivent simplement casser la couleur de base pour vous apporter un ton adapté ;
Vous pouvez également utiliser les couleurs seules en les « tirant » généreusement.
 

Voici quelques suggestions de jus:

Pour le ciel : Bleu de Céruléum + Bleu de Cobalt
Pour la mer au loin :Bleu de cobalt + une pointe de rose (assez dense)

Pour la plage : Jaune Indien + Rose - Jaune indien + une Pointe deTerre de sienne Brûlée
-Terre de sienne brûlée + une pointe de bleu de Céruléum – Terre de Sienne Naturelle + une pointe de rose etc…
Pour les rochers et les pieux : Terre de Sienne Brûlée + Rose - Terre de Sienne Brûlée + une pointe de Cobalt - Rose + Pte de Bleu + une pointe de jaune etc…

1 - Une fois le dessin  reproduit sur votre papier aquarelle, faites le ciel,
dans l'humide bien sûr,
et dans le même temps poursuivre la zone de la mer en-dessous ;
(si la mer fuse dans le ciel à droite, ce n’est pas grave, on est dans le lointain,
donc on peut se permettre un peu de flou.)
Arrêtez vous aux rochers intermédiaires.

IMG_20150808_143907_002

2 - Dans un deuxième temps, on va peindre la mer à droite puis la plage.
Humidifiez à l’eau claire le papier en démarrant à droite et en poursuivant sur tout le deuxième plan-sable,
en dehors des rochers.
Poser un jus bleu ( + léger que la mer au loin) sur la partie droite du dessin,
et dès que « vous êtes sur le sable » poser vos jus préparés pour le sable;
Comme le papier est humide, les tons fusent légèrement entre eux...

Poursuivez sur toute la plage en variant les tons et les intensités.
2 a - Poursuivre avec la plage en tout premier plan en intensifiant un peu les tons.

Ca donne quelque chose comme ça :

IMG_20150816_152942

Puis avec la plage en premier plan :
Vous avez du remarquer que j'ai travaillé la plage plutôt de façon horizontale,
ma logique à moi...
En tous les cas logique au regard !

IMG_20150808_151717

3 - Puis on s'attaque aux rochers au loin :
On peut les peindre sur papier sec ou papier humide.
Utilisez les jus préparés (assez intenses)

et n’hésitez pas à moduler les tons autant qu’il y a de couleurs de rochers.
Attention!
observez bien, j'ai varié les clairs et les foncés afin que les uns se détachent des autres…

Rapidité et spontanéité apporteront de la vraisemblance, pas de détails fouillés, on est dans le lointain !

IMG_20150816_153123

 4 - Les Rochers du premier plan : Ici on est dans un travail plus détaillé,
d’un point de vue graphique et d’un point de vue modulation des couleurs.
J’ai opté pour un travail à sec.

Je pose mon premier pigment et avant qu’il ne sèche,
j’en apporte un autre puis je module, je tire, j’éclaircie, je fonce,
je n’ai pas peur de passer d’un jaune à un brun fort à un vert mousse…
Quand le travail est sec je reviens avec un jus très dense pour marquer les fentes et les crevasses.

Ne cherchez pas à obtenir les mêmes couleurs que moi,
mais plutôt des contrastes et des modulations afin que vos rochers ne soient pas ennuyeux...

IMG_20150816_155150_001

IMG_20150816_155150_002

5 - Je reviens sur les bancs de sable intermédiaires du 2ème plan
(à gauche et droite de l’aquarelle)

pour leur donner un peu plus de force,
et automatiquement
le bras de mer de droite, un peu pâle jusque-là devient plus lumineux;
Jeu des contrastes !

Mouiller les deux bancs de sable en laissant quelques « blancs » pour des cailloux
et poser un jus + ou – dense à certains endroits.
Attention je ne recouvre pas tout ! j'ai laissé du sable jaune...


6 - Puis les pieux pour finir : j’ai mouillé toute la zone et j’ai posé des tons très variés et clairs,
observez bien les tons clairs que l'on devine encore.
Puis j’ai intensifié mes jus pour marquer les fentes du bois,
le long des pieux et sur le dessus.
Remarque: j'ai laissé des petits "blancs"toujours dans un souci de lumière...
Le papier est presque sec, encore frais…

A sec je suis revenue marquer les ombres portées,
ombre d’un poteau sur l’autre, ainsi que l’ombre sur le sable.

IMG_20150816_155300_003

Quelques petites rectifs de derniers moments :
je souligne les cailloux des bancs de sable avec un jus très foncé et un pinceau fin.

IMG_20150816_155300_004

C'est une aquarelle très plaisante à faire car elle se morcelle en plusieurs séquences,
ce qui permet de bien rythmer son exécution...

Je profite de ce pas à pas pour rappeler les stages prochains :
12 - 13 - 14 Avril

Juillet a changé : au lieu du 5 - 6 - 7
les dates sont maintenant :
6 - 7 - 8 Juillet

Octobre n'est pas encore établi...

Je serai au Magasin Dalbe de Tours-Nord le samedi 30 toute la journée...

Bon Week-End !